cet article est aussi disponible en vidéo

  • Présentation du SpeedBuild : 0:00
  • HISTOIRE // La transformation de Paris par Haussmann : 1:15
  • EN JEU // Construire un immeuble haussmannien dans Les Sims 4
    • Organisation de l'ilôt : 3:32
    • Toiture : 4:26
    • Sources d'inspiration : 5:02
    • Mitoyenneté des immeubles : 5:23
    • La pierre : 6:22
    • Organisation de la façade : 7:15
    • Les fenêtres : 9:19
  • LE RESULTAT : 10:20

2110 abonnés

[SpeedBuild Les Sims 4] L'immeuble haussmannien (Partie 1)

L’ilôt et l’immeuble haussmanniens

Les immeubles haussmanniens naissent grâce aux destructions d’immeubles anciens, datant parfois du Moyen-Age. Globalement, ces destructions sont bien accueillies car elles sont justifiées par le besoin d’élargir les rues ou d’en créer de nouvelles pour assainir la ville. Mais il résulte aussi parfois des bizarreries dans la forme des parcelles ainsi créées.

En général ces les parcelles des immeubles font une vingtaine de mètres de large minimum. Dans ce tutoriel, j’ai pris un terrain de 40×30 m afin de créer deux immeubles différents formant un îlot.

Un îlot urbain (ou “pâté de maisons”) est un ensemble de bâtiments entouré par des rues

Principe 1 - Pour créer un immeuble haussmannien, voyez grand !

Principe #1

Pour créer un immeuble haussmannien, voyez grand ! Les immeubles haussmanniens ne sont jamais tous seuls : ils fonctionnent par îlots. Prenez un terrain suffisamment grand (au moins 40 x 30 m) de façon à créer plusieurs immeubles collés.

Principe 2 - Les immeubles haussmanniens sont peu épais et possèdent des cours en cœur d’îlot.

Principe #2

Les immeubles haussmanniens sont en général peu épais (9 à 13 m.), et forment des cours en cœur d’îlot. Créez plusieurs immeubles d’environ une 10 dizaine de carreaux d’épaisseur avec des cours au centre. Séparez ces immeubles avec des murs.

Voici ce que ça donne en jeu : j'ai créé deux immeubles avec une cour intérieure sur un terrain de 40x30m

N’hésitez pas à vous baser sur des vrais immeubles haussmanniens pour votre création ! Pour cela, recherchez des images sur Google Images, sur Google Street View ou dans le très beau livre « Paris Haussmann » disponible aux Éditions du Pavillon de l’Arsenal. C’est de ce livre que j’ai extrait les dessins ci-dessous :

Inspiration 1 - 42 Rue du Louvre (Paris I)

Inspiration 1

42 Rue du Louvre (Paris I)

Ce qui m’a plu avec ce premier immeuble c’est sa partie courbée avec sa colonnade qui dégage une petite place dans l’angle. En jeu, on ne peut malheureusement pas créé de partie courbée, mais à la place j’ai fait une façade chanfreinée (en diagonale) ce qui créé un petit espace public.

Inspiration 1 - Voilà ce que ça donne en jeu ! (résultat final)
Inspiration 2 - 47 Boulevard Malesherbes (Paris VIII)

Inspiration 2

47 Boulevard Malesherbes (Paris VIII)

Ce second immeuble, plus classique, m’a inspiré l’autre côté du terrain. J’ai pris la liberté de rajouter aux angles des toitures rondes car je trouvais ça plus joli. Ce type de toiture existe à Paris, mais sur les immeubles de style post-haussmannien (construits après 1870).

Inspiration 2 - Voilà ce que ça donne en jeu ! (résultat final)

Ces deux constructions ont des commerces au niveau du rez-de-chaussée, et c’est une idée que je vais garder pour l’aménagement de ma création.

A noter que ces immeubles ne communiquent pas entre-eux, même s’ils sont mitoyens. Cette mitoyenneté permet ainsi aux immeubles haussmanniens :

  • D’avoir une très forte densité bâtie et par conséquent une forte densité habitée (Paris compte environ 21 000 hab/km² , soit autant que Mumbai ou trois fois plus que New-York) ;
  • D’avoir une très bonne inertie thermique. Globalement, les immeubles haussmanniens sont mal isolés comparés aux constructions d’aujourd’hui. Pour autant, les températures y restent plutôt agréables, et ce, pour deux raisons. Déjà, en été, ils restent très frais car leur structure en pierre met longtemps à emmagasiner la chaleur et l’évacue donc surtout la nuit, quand il fait moins chaud. Ensuite, comme les immeubles sont tous mitoyens, l’îlot est très compact. Les immeubles ont donc peu de surface d’échange avec l’air extérieur, ce qui limite les déperditions de chaleur en hiver.

C’est cette mitoyenneté qui fait la force des îlots haussmanniens. Pris tout seul un immeuble haussmannien est beaucoup moins intéressant… C’est le cas des constructions contemporaines, où les immeubles sont isolés au milieu du terrain, loin des immeubles voisins (comme les tours) : cela créé énormément de surface d’échange avec l’air extérieur et donc beaucoup de déperditions thermiques

Autant vous dire qu’avec le réchauffement climatique et les périodes de grande chaleur qui deviennent de plus en plus fréquentes, s’inspirer des immeubles haussmanniens pour construire aujourd’hui est loin d’être une idée saugrenue.

La mitoyenneté des immeubles haussmanniens est ce qui fait leur force !
Pendant la journée, la structure en pierre des immeubles haussmanniens emmagasine la chaleur.

Pendant la journée, la structure en pierre des immeubles haussmanniens emmagasine la chaleur.

La pierre est en effet un matériau avec une forte capacité thermique, c'est ce qui lui permet de stocker la chaleur.

La pierre est en effet un matériau avec une forte capacité thermique, c’est ce qui lui permet de stocker la chaleur.

Cette chaleur est restituée la nuit, quand l'air est moins chaud : c'est le déphasage thermique. Ceci limite les températures intérieures pendant la journée.

Cette chaleur est restituée la nuit, quand l’air est moins chaud : c’est le déphasage thermique. Ceci limite les températures intérieures pendant la journée.

La façade

Revêtements

La pierre dont les immeubles haussmanniens sont faits, c’est généralement du calcaire extrait des carrières de Saint-Maximin dans l’Oise, à 50km au nord de Paris. A l’heure actuellement, c’est d’ailleurs souvent cette pierre qui est toujours utilisée pour la rénovation des façades.

Construire des logements en pierre est quelque chose de récent à l’époque, puisque jusqu’alors on les construisait principalement en pans de bois, la pierre étant réservés aux bâtiments plus prestigieux. Mais la peur des incendies comme celui qui toucha Rennes en 1720 et le développement du chemin de fer qui permet de transporter plus facilement de gros éléments sur des distances importantes font évoluer les habitudes.

C'est un calcaire, extrait des carrières de Saint-Maximin dans l'Oise, qui est utilisé pour construire et rénover les immeubles haussmanniens

Malheureusement Les Sims 4 ne proposent pas vraiment de pierres ayant un appareil proche de celui des vrais immeubles haussmanniens. Ici, j’ai donc dû faire un compromis au niveau de la texture et de la couleur et ai opté pour deux teintes différentes pour les deux immeubles : une teinte assez blanche, et une un peu plus jaune.

En architecture, « l’appareil » désigne la façon dont les blocs de pierre sont assemblés entre-eux.

Je dois admettre que je ne suis pas totalement satisfait du résultat, il est possible que cela change d’ici à la fin de la création, si j’arrive à faire mieux. Mais voici d’ores et déjà ce que cela donne…

En jeu, j'ai choisi deux teintes de pierre différentes, une pour chaque immeuble

Organisation de la façade

Parlons maintenant de l’organisation d’une façade d’immeuble haussmannien. Sur ces constructions, on retrouve généralement une hiérarchie comme celle-ci :

  • Un rez-de-chaussée [4/5 m] qui accueille une boutique, un vestibule et un grand escalier. Parfois, il y a aussi une porte-cochère qui donne via un passage sur une cour, c’est le cas des immeubles qui comportaient autrefois des écuries. Cet étage, appelé soubassement, se distingue parfois par son appareillage de pierre qui est dit bosselé (c’est-à-dire avec des joints plus profonds).
  • Au-dessus du rez-de-chaussée, c’est l’entresol [3 m], un étage généralement bas de plafond mais assez polyvalent car sa surface peut facilement être récupérées par le commerce du rez-de-chaussée
  • Le premier niveau au-dessus de l’entresol [3.90 m] comporte les appartements les plus prestigieux, destinés souvent aux propriétaires ou aux locataires les plus aisés. C’est sur ce niveau que l’on retrouve les balcons filants, continus idéalement sur toute la longueur de la façade.
  • Les niveaux au-dessus sont un peu moins prestigieux [3.20 m / 3.40 m], et ne possèdent pas de balcons filants, mais des balcons individuels.
  • Ensuite, le dernier niveau avant le toit possède aussi des balcons filants.
  • Et enfin, la toiture abrite les appartements pour domestiques. Il s’agit d’une toiture dite « à la Mansart« , avec 2 pans brisés, celui du bas s’appellant le brisis et celui du haut le terrasson.

Dans Les Sims 4, il est malheureusement impossible de construire autant de niveaux ! J’ai donc dû ruser et choisir : sur l’image ci-contre, les niveaux barrés en rose sont ceux que je n’ai pas construit.

  • Déjà, je n’ai pas fait d’entresol, mais j’ai plutôt opté pour un RDC très haut. Les Sims 4 offre 3 options de hauteurs différentes par étage, j’ai donc pris la plus haute.
  • Ensuite, pour le toit, je ne pouvais pas me permettre de mobiliser deux niveaux juste pour faire une toiture à la Mansart comme sur les vrais immeubles haussmanniens. J’ai donc rusé et créé une toiture classique surmontée d’un décoration de toiture placée avec le code bb.moveobjects.
  • Enfin, pour les étages courants j’en ai réalisé deux : celui du bas avec des balcons filants, et celui du haut avec des balcons individuels, pour respecter la hiérarchie traditionnelle des immeubles haussmanniens.
Organisation de la façade d'un immeuble haussmannien

Ne construisez pas les étages en rose

car le jeu ne permet pas de construire assez de niveaux

Les Sims 4 nous limite beaucoup au niveau du nombre d'étages... il faut donc choisir !

Les balcons

A l’époque, tous les immeubles d’un même îlot haussmannien n’étaient pas dessinés par le même architecte, ni possédés par la même personne. Pour autant, les règles imposées par Haussmann demandaient une certaine continuité horizontale dans les façades (par exemple avec les balcons filants), chose qu’il n’était évidemment pas toujours faisable !

Mais dans Les Sims 4, il se trouve que c’est plutôt facile à faire, car les immeubles étant accolés, leurs niveaux doivent obligatoirement être alignés.

Remarque : Ces balcons personnalisés demandent un peu d’astuce et pas mal de patience. Je vous invite à lire le tutoriel dédié que j’ai écrit à ce sujet, et qui vous explique comment les créer pas-à-pas :

> Lisez les tutoriels Créer des balcons personnalisés, Créer avec le moveobjects et Afficher les objets cachés de débogage
Sur les façades des immeubles haussmanniens, on retrouve deux types de balcons

Les fenêtres

Terminons par les fenêtres, un élément essentiel des façades haussmanniennes. Comme vous avez pu le constater, elles sont très hautes et élancées. Je vous parlerai des caractéristiques et avantages de ces types de fenêtres dans la seconde partie du SpeedBuild.

Pour l’instant, ce qu’il faut noter, c’est que la disposition des fenêtres sur les façades haussmanniennes est très méticuleuse, comme si les fenêtres étaient placées sur une grille : on dit que la façade est « tramée ».

En Mode Construction, ce n’est a priori pas une contrainte, mais pour avoir plus d’équilibre et de cohérence, j’ai quand même bien profité de la dernière mise à jour du jeu qui permet d’aligner librement les fenêtres horizontalement. Cela m’a permis de faire en sorte que toutes les fenêtres étaient disposées de façon cohérente, du premier étage à la toiture.

Les fenêtres haussmanniennes sont très hautes et élancées

Choisissez des fenêtres hautes et élancées pour vos façades

Tramez vos façades : alignez vos fenêtres... et vous aurez tout gagné !

A Paris, ces façades haussmanniennes ont évolué avec le temps.

Le style haussmannien désigne généralement les immeubles construits entre 1850 et 1870. Globalement, on constate que les immeubles se firent de plus en plus haut avec le temps (les règlements d’urbanisme évoluant), tout en restant très homogènes dans leurs façades. Le plus souvent les fenêtres sont ainsi toutes très similaires.

Après 1870, on voit apparaître plus de richesses dans les façades, qui se dotent de bow-windows, d’ouvertures plus variées et de toits avec rotondes et coupoles : on parle alors de style post-haussmannien pour désigner ces immeubles construits entre 1870 et 1895.

Je me suis notamment inspiré des rotondes et coupoles des immeubles post-haussmanniens pour la toiture de l’immeuble que vous voyez dans le tutoriel.

1852

9 Rue du Conservatoire (Paris IX)

Architecte : Amoudru

1882

140 Rue Lafayette (Paris X)

Architecte : Thourny

1902

29 Avenue Rape (Paris VII)

Architecte : Lavirotte

La toiture

La toiture est la partie la plus complexe à réaliser. Déjà, parce qu’en bons américains, les designers du jeu n’ont pas jugé utile de proposé des revêtements en ardoises, il faut donc prendre quelque chose d’approchant.

Ensuite, pour créer ces pentes en deux parties, la solution que j’ai trouvé est d’utiliser une décoration de toiture avec un toit en zinc (pour former le terrasson), que j’ai agrandi et placé avec le code bb.moveobjects. Cette association zinc et ardoise est courante sur les immeubles parisiens. Pour faire cette toiture, une technique simple aurait été de créer deux étages avec deux morceaux de toiture distincts, mais comme je vais vous l’expliquer dans quelques minutes, j’ai été limité par le nombre d’étages qu’il est possible de construire, et j’ai donc préféré ne pas en gaspiller un juste pour la forme du toit…

> Pour plus de détails, consultez "Créer avec le moveobjects", "Sculptures de toit" et "Surfaces de toit"
Les immeubles haussmanniens possèdent une toiture dite "à la Mansart"
La toiture est composée de multiples éléments
Voici comment j'ai réalisé la toiture "à la Mansart" en jeu

Sources

Si vous souhaitez creuser le sujet des immeubles haussmanniens, voici les sources bibliographiques et médiagraphiques que j'ai mis à profit pour ce dossier.

Bonnes lectures !

Bibliographie (informations)

Médiagraphie (images)